Logo Milazzo Flora

“Mimosa d’hiver”

L’ Acacia dealbata Link (1822) est originaire de l’Australie (Nouvelle-Galles du sud, Tasmanie, Territoire de la capitale et Victoria) où on la trouve aussi bien dans les forêts xérophiles qu’humides, entre 300 et 1 000 m d’altitude.

 Le nom du genre latin Acacia dérive du grec akakia, utilisé par Théophraste et Dioscoride, pour indiquer un arbre épineux égyptien, probablement dérivé de “aké” = épine, pointe; le nom de l’espèce en latin “dealbata” = blanchi, fait référence à la couleur grisâtre des jeunes branches et des feuilles.

Il s’agit d’un arbuste ou d’un arbre à feuillage persistant, inerme, à la croissance rapide, qui peut atteindre en pleine nature, dans les forêts humides ou le long des cours d’eau, les 25 à 30 m de haut, mais qui en culture ne dépasse jamais les 7-9 m à cause des fréquents élagages nécessaires pour maintenir le feuillage compact, qui est par nature désordonné. L’écorce initialement lisse et de couleur variant du gris au noirâtre, tend à se fissurer avec l’âge. Les feuilles, d’une longueur d’environ 15 cm, sont bipennées avec des pinnules de 5-6 cm de long, de couleur gris vert à gris bleuâtre.

Les fleurs hermaphrodites, très parfumées, apparaissent entre janvier et mars. Elles sont formées par des capitules globuleux, de 5-6 mm de diamètre, à l’aspect plumeux par de nombreuses étamines jaunes réunies en grappe axillaire ou terminale d’une dizaine de centimètres. Le fruit est une gousse de 5-9 cm, plutôt aplatie et d’une largeur de 1 cm environ, qui contient des graines réniformes noires d’environ 5-6 mm.

La reproduction se fait par bouture semi-ligneuse en été ou par graines; pour faciliter leur germination, il faut les scarifier, ou les immerger auparavant dans un verre d’eau chaude en les oubliant pendant deux jours, ou bien les plonger une minute dans de l’eau bouillante. En effet dans la nature la dormance, qui peut durer même des dizaines d’années est habituellement stoppée par des incendies.

L’espèce, d’une grande valeur ornementale pour son élégant feuillage et sa splendide floraison, doit être cultivée en plein soleil, dans un endroit abrité des vents, et dans des sols bien drainés acides ou neutres ; pour les sols alcalins, elle doit être greffée sur d’autres Acacias résistantes au calcaire (en générale sur A. rétinoides).

 L’ Acacia dealbata présente une bonne résistance aux basses températures, jusqu’à -8°C sur de courtes périodes et avec des exemplaires adultes en bonne forme. Cet arbre a besoin d’élagages périodiques, pour maintenir le feuillage compact, et il faut surveiller les pousses radicales, envahissantes, produites en grand nombre même à une certaine distance du tronc. L’espèce s’utilise non seulement pour l’ornemental et la production d’inflorescences, en particulier pour la Journée International de la Femme, ses fleurs étant comestibles sont parfois consommées en beignets. L’exsudat gommeux du tronc peut aussi être employé comme substitut de la gomme arabique (habituellement obtenue d’autres espèces du même genre, en particulier l’ Acacia Sénégal ou l’ Acacia seyal).

Les fleurs sont utilisées dans l’industrie des parfums et des colorants ; de plus l’écorce est riche en tanin. Le bois est enfin très apprécié, pour sa facilité d’utilisation et la beauté du produit fini, d’où son utilisation dans l’industrie du meuble.

  • Catégorie Plantes à fleurs pour l'extérieur
  • Genre Acacia
  • Espèce dealbata
  • Famille Fabaceae
  • Port Arbre
  • Zones Climatiques Littoral subtropical, sud de l'Italie et îles
  • Feuilles Feuilles persistantes
  • Fleur La grappe
  • Zone Géographique d'Origine Océanie
  • Période de Floraison et de Fructification Mars / Février / Janvier
  • Forme Tressage de canne / Tige / En buisson
  • Colore Fiori Giallo
  • Colore Foglie Verde
  • Colore Frutti Marrone
  • Parfumé oui
  • Sol Moyennement acide / Moyenne sol
  • Besoins en Eau Eau moyenne
  • Exposition à la Lumière Plein soleil / Demi ombre
©  Réalisation de site Web Synthetic Lab